Le géant du e-commerce a doublé Walmart pour racheter Pillpack, un fournisseur de médicaments en ligne, afin de rentrer sur le marché de la distribution médicale.

 

C’est le genre de success stories telle que l’Amérique sait les faire. Jeudi 28, Amazon a annoncé avoir racheté Pillpack, un distributeur en ligne de médicaments, pour environ 1 milliard de dollars en cash. L’annonce, faite alors que le patron des pharmacies Walgreens tenait une conférence avec des analystes, n’a pas tardé à faire flancher les titres des grands acteurs du secteur : Walgreens a clôturé en baisse de plus de 9%, Rite Aid de près de 11% et CVS de plus de 6%, soit plus de 11 milliards de dollars partis en fumée ! Amazon a battu la chaîne de supermarchés Walmart, qui s’était positionnée pour se renforcer sur la distribution en ligne.

Le groupe livre des sachets individuels avec les doses requises de chaque médicament pour chaque prise

Du côté de Pillpack en revanche, cette vente signe la consécration pour une start-up à la croissance fulgurante, celle d’un fils de pharmacien qui, lassé de voir les clients perdre leur ordonnance ou le suivi de leurs prescriptions, a décidé de résoudre ce problème plutôt que de reprendre la pharmacie familiale dans le New Hampshire. En 2013, il s’est associé avec son ami Elliott Cohen, qui était en train de faire son MBA au MIT, pour lancer une pharmacie en ligne. Le duo présente son projet lors d’un concours au MIT, le gagne et obtient un premier financement de la part d’un investisseur de Boston en charge de la compétition. Il lève 120 000 dollars auprès d’investisseurs dont un accélérateur et l’année suivante, obtient un chèque de 4 millions de dollars, qui le valorise à près de 10 millions de dollars, selon PitchBook. Deux ans plus tard, de grands noms du venture comme Accel Partners et CRV entrent au capital pour une valorisation de… 360 millions de dollars.

PillPack a levé 118 millions de dollars au total, mais a su délivrer rapidement des résultats. Le groupe livre des sachets individuels avec les doses requises de chaque médicament pour chaque prise, avec la date et heure à laquelle ils sont censés être pris. En novembre dernier, son patron fondateur indiquait qu’il avait des dizaines de milliers de clients et qu’il comptait générer plus de 100 millions de dollars de revenus cette année.

Au final, Pillpack est la première licorne qui permet à Amazon de se lancer vraiment dans la distribution médicale. Le groupe avait acquis Drusgtore.com en 1999 mais l’a ensuite revendu à Walgreens, qui a finalement fermé le site. Le groupe étudie depuis longtemps la façon de se lancer dans cette industrie, et a annoncé son ambition de révolutionner le secteur aux côtés de Berkshire Hathaway et JP Morgan. La joint-venture a annoncé la semaine dernière la nomination de son CEO, Dr Atul Gawande, un chirurgien de Harvard dont la mission est simple mais immense : changer la façon dont les Américains se soignent.

Article originel publié sur WanSquare par Anne-Laure Peytavin le 29/06/2018.

Source : journaldunet

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AVEZ UN SAVOIR-FAIRE... NOTRE MISSION : LE FAIRE SAVOIR

TPE, Artisan, commerçant, Indépendant, Auto-entrepreneur, association, profession libérale, créateur d'entreprise et PME.
Vous avez un savoir-faire... Notre mission : Le faire savoir.
Nous vous accompagnons pour tous vos projets Web.
Après une analyse nous vous suggérons des solutions de communication adaptées à votre activité et à votre Budget.

%d blogueurs aiment cette page :